21 choses inutiles qui n’ont été créées que pour nous redonner le sourire !


Si vous regardez bien autour de vous, dans la rue ou autres endroits publics, vous allez sûrement remarquer divers objets et installations qui ne devraient même pas exister, tellement ils sont ridicules ! La preuve, dans la compilation suivante, vous allez découvrir des choses totalement inutiles conçues par des architectes et designers à la ramasse.

Et s’il vous arrive parfois de vous sentir inutile, pensez donc aux 21 objets suivants :

1- Évidemment, il est aussi interdit de piétiner la pelouse :

2- Voici les toilettes idéales pour les jeunes tourtereaux inséparables…

3- Cette rambarde vous accompagne juste pour les premières marches, après, vous devrez vous débrouiller comme un grand !

4- « Attention, ne pas avaler ». Au cas où quelqu’un tenterait d’essayer…

5- Au moins, cela enlève la poussière :

6- La rallonge pour câble USB, pratique pour ceux qui ont besoin de 2 ou 3 cm de plus !

7- La façade pour faire joli et l’intérieur pour des gens extraminces…

8- Mais à quoi peut bien servir ce passage piéton ?

9- Cet escalier vous mène à une porte magique et invisible

10- Interdiction de marcher sur la pelouse (et donc aussi d’aller rejoindre les bancs à pied) :

11- Les cyclistes n’ont qu’à s’envoler après tout !

12- Au Canada, parfois la traduction automatique des textes (français/anglais) par l’administration s’avère inutile :

13- « Attention au poteau quand vous faites marche arrière ». Mais quel poteau ?

14- Une issue de secours pour les suicidaires…

15- Donc, vous montez les escaliers à droite, puis vous cherchez le passage secret dans le mur…

16- Les arbres n’aimaient pas l’idée, alors…

17- Et cette porte, elle sert à quoi ?

18- Pour se garer ici, il va falloir rouler « sur la pointe des pneus » :

19- Un petit gadget en plus au cas où vous ne voudriez pas regarder à travers la vitre :

20- « Ne pas respirer sous l’eau ». C’est le meilleur conseil de la journée !

21- « Interdiction de plonger, eau peu profonde ». Comme quoi le ridicule ne tue pas !