Fusillade dans un lycée : l’entraîneur est décédé après s’être placé devant les élèves pour les protéger des balles


Ce mercredi 14 février, le lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland, au sud-est de la Floride, a vécu l’horreur. Vers 14 h 40, un ancien élève de l’établissement a ouvert le feu sur les étudiants et membres du personnel du lycée, faisant un véritable carnage

Parmi les victimes, l’entraîneur de l’équipe de football du lycée, Aaron Feis, qui s’est servi de bouclier humain pour protéger les élèves des balles. Un geste héroïque qui lui a malheureusement coûté la vie !

Un vrai héros

Aaron Feis a été alerté par radio de la situation dans l’enceinte du lycée par quelqu’un disant entendre des cris et des « bruits de pétard ». Cet entraîneur, qui exerce également comme gardien de sécurité de l’établissement a alors vite compris qu’il s’agissait d’une fusillade ! Sur place, il a décidé d’agir comme un héros en se plaçant devant une étudiante qui était dans la ligne de mire du tireur pour la protéger. Criblé de balles, Aaron Feis a été hospitalisé d’urgence. Mais ses blessures étaient trop importantes et il est malheureusement décédé

Ancien élève de Marjory Stoneman Douglas, Aaron Feis a laissé derrière lui sa femme et une fillette prénommée Arielle.

Célébré sur les réseaux sociaux pour son acte héroïque

Touchés par son geste et son courage, de nombreux élèves du lycée, des collègues et même de simples anonymes ayant entendu parler de son héroïsme ont décidé de célébrer sa bravoure sur les réseaux sociaux. « Il est mort en héros et restera à jamais dans nos cœurs et dans nos mémoires », a notamment tenu à préciser l’équipe de football du lycée de Parkland au sujet de cet entraîneur-assistant.

« L’homme le plus altruiste et aimant que j’ai pu rencontrer », note un de ses élèves, un certain Will Pringle. Plusieurs internautes ont même demandé à ce qu’on lui décerne une médaille à titre posthume pour son acte héroïque !

18 morts en tout

Avec le décès de l’entraîneur Aaron Feis, la fusillade a fait en tout 18 morts. L’auteur de cette tuerie, Nikolas Cruz, était un ancien élève du lycée renvoyé pour mauvaise conduite il y a quelques mois. Connu pour être un passionné d’armes à feu, le jeune homme de 19 ans aurait par la suite décidé de revenir dans l’établissement pour ouvrir le feu au hasard…

Il aurait même déclenché l’alarme incendie pour faire sortir les élèves et leurs professeurs de leurs salles de classe pour faire un maximum de victimes ! Et justement, il a réussi son coup puisque cette fusillade est considérée comme étant la neuvième la plus meurtrière de l’histoire moderne des États-Unis.