La fillette passe la journée à jouer dehors. Quelques jours plus tard, elle meurt à cause de ce virus mortel.


Kenley Ratliff est une fillette de deux ans qui vit avec sa famille dans l’Indiana. Comme la plupart des enfants de son âge, elle était pleine de vie et elle adorait jouer dehors, dans le jardin.

Malheureusement, une maladie l’a soudainement frappée, et ce, parce qu’elle avait passé la journée à l’extérieur de la maison !

Une fièvre

Après une belle journée ensoleillée, la petite Kenley s’est plainte de maux de tête. Ses parents voyant qu’elle faisait de la fièvre l’ont vite emmenée à l’hôpital. Aux urgences, les médecins ont alors pensé qu’il s’agissait probablement d’une infection aux streptocoques…

Mais malgré le traitement offert par les docteurs, l’état de l’enfant s’était aggravé au fil des jours… La fièvre n’a pas baissé et elle avait les mains qui gonflaient. En plus, des éruptions cutanées ont commencé à recouvrir son petit corps !

Hospitalisée

Comme la petite allait de mal en pire, les parents ont dû l’emmener de nouveau aux urgences le 30 mai. Lorsque les médecins l’auscultent à nouveau, ils ont finalement trouvé la maladie dont elle souffre réellement. Mais il fallait agir rapidement : Kenley doit être intubée et doit prendre des antibiotiques pour être sauvée…

En vérité, elle souffre de ce qu’on appelle la fièvre pourpre des montagnes rocheuses. Cette fièvre Q se transmet aux êtres humains par les tiques. Et la fillette de deux ans l’a sûrement attrapé lorsqu’elle jouait à l’extérieur de la maison. Les symptômes de cette maladie : une forte fièvre, des éruptions cutanées pourpres, des nausées et un risque d’infection bactérienne.

Une décision difficile

Dans le cas de Kenley, la fièvre a abouti sur une infection du cerveau ! Son état était si grave que malgré tous les traitements qu’elle a subis, ses parents ont dû prendre la décision difficile d’éteindre les machines qui la maintenait en vie le 3 juin 2017.

Publié par Jennie Runevitch sur mardi 6 juin 2017

Malgré cette douloureuse perte, la famille Ratliff a décidé de ne pas laisser la mort de leur fille dans l’oubli. Au contraire, les parents de la petite Kenley veulent désormais partager leur histoire au maximum en guise d’avertissement pour tout le monde. L’essentiel est de bien surveiller ses enfants lorsqu’ils jouent dehors : une tique pourrait les piquer. Au cas où ils présentent une forte fièvre, des nausées ou des éruptions cutanées, n’attendez pas une minute de plus ! La seule solution reste de consulter un spécialiste pour s’assurer qu’il n’y a rien de grave…

This morning at 245 am my little granddaughter Kenley Rene Ratliff went to heaven. She fought as hard as any person…

Publié par David Conn sur dimanche 4 juin 2017

Et surtout, n’oubliez pas de partager cette histoire au maximum pour mettre en garde tous les parents que vous connaissez.