«On a menti à la France»: l’avocat de Laura Smet met Laeticia face à ses mensonges concernant l’héritage de Johnny


Dans un long entretien accordé à RTL France, Emmanuel Ravanas, avocat de Laura Smet, est revenu sur la bataille judiciaire qui oppose sa cliente à sa belle-mère, Laeticia Hallyday. Après la décision du tribunal de Nanterre vendredi 13 avril, gelant les biens immobiliers de Johnny mais refusant le droit de regard sur l’album posthume, l’homme se dit prêt à une ouverture.

Comme il le rapporte, David Hallyday et Laura Smet sont prêts à un arrangement avec Laeticia Hallyday. Une proposition que l’avocat transmettra à la veuve du rockeur et qu’il espère régler d’ici 15 juin, date symbolique puisqu’il s’agit du jour où Johnny aurait fêté son 75ème anniversaire, avec « un point d’équilibre ».

« On a menti à la France »

Emmanuel Ravanas s’est également attardé sur le fond juridique de cet héritage, notamment avec le trust constitué par Johnny de son vivant. Pour lui, cela ne fait aucun doute, Grégory Boudou, frère de Laeticia, figurait bien dans ce trust.« On a menti à la France » déclare-t-il en pointant du doigt l’interview de la veuve du rockeur dans le Point.

Autre point important pour Laura Smet dans cette affaire : Jade et Joy.« Elles sont héritières sur le papier mais ne reçoivent rien, explique-t-il. Elles n’ont aucune certitude juridique d’hériter de quoi que ce soit ». Laura Smet souhait donc que « ces deux sœurs puissent elles aussi recevoir une partie du patrimoine. »

source: sudinfo.Be