Un homme agrippe les fesses d’une journaliste en direct et il va vite le regretter.


Au Mexique, une journaliste a été agressée en direct devant la caméra par un fan.

La journaliste nommée Maria Fernanda Mora se tenait à l’extérieur du stade de Guadalajara alors qu’un match opposant l’équipe locale à une équipe de Toronto venait de prendre fin.

Tandis que la journaliste s’adressait à la caméra afin de commenter les célébrations qui donnaient suite à la victoire de l’équipe locale, un des partisans a fait des attouchements sur la reporter en l’agrippant.

Or, la journaliste n’avait aucunement l’intention d’ignorer ce qu’il venait de se produire et elle a aussitôt réagi, confrontant directement l’homme quant au geste qu’il venait de poser.

Dans une entrevue, Mora a expliqué son geste: « Ce qui m’est arrivé jeudi dernier, ça arrive à des milliers de femmes à tous les jours dans l’espace public. La différence, c’est que ça m’est arrivé alors que j’étais en direct à la télévision et c’est pourquoi j’en ai profité pour réagir. Ma réaction est ce qui a fait en sorte que la situation est devenue virale. »

Elle poursuit: « J’ai pensé que ça avait peut-être été un geste accidentel et que l’homme s’était fait pousser par d’autres supporteurs derrière lui. J’ai donc continué à parler à la caméra. L’homme a vu que je continuais à faire mon travail et ça a dû l’encourager à continuer et c’est là que j’ai senti sa main se glisser entre mes fesses à deux reprises. C’est là que j’ai décidé de me défendre. »

La journaliste s’est aussi expliquée sur Twitter, et disons-le, c’est difficile d’être plus clair et net: « Je ne regrette pas du tout ma réaction. »