Une famille de touristes français s’approche des guépards et manque d’être attaquée


Une famille de Français en visite au SafariPark de Beeks Bergen aux Pays-Bas, a alarmé les Internautes par son imprudence, rapporte la presse néerlandaise. Sur les images d’une vidéo diffusée sur YouTube, on voit le groupe descendre de son véhicule et s’approcher des guépards. Un acte inconscient et très dangereux.

Le safari a pour principe d’observer les animaux – évoluant sur un domaine en semi-liberté – en sécurité depuis l’abri de sa voiture. Mais cette famille de touristes français a voulu avoir un contact direct avec les animaux sauvages. Accompagnés de leurs enfants – dont un en bas âge -, des parents sont descendus de leur véhicule à plusieurs reprises et se sont dangereusement rapprochés des guépards paresseux qui se reposaient à l’ombre pour prendre des photos. Sur la vidéo, on voit la famille descendre et remonter dans sa voiture pour en redescendre à nouveau après quelques mètres.

Pourchassés par les félins

Visiblement agacés, les félins ont fini par se dresser sur leurs pattes et pourchasser les touristes imprudents sous les regards médusés des témoins. Sur le court clip, on peut d’ailleurs entendre une personne s’étonner de l’inconscience des parents qui rejoignent leur voiture à toutes jambes, un enfant sur la hanche.

La scène ahurissante pourrait pousser à se demander ce qui a bien pu leur passer par la tête. Les règles du SafariPark, communiquées à l’entrée du site, sont pourtant strictes : les fenêtres des véhicules doivent être fermées, les portes verrouillées et les visiteurs ne doivent en descendre sous aucun prétexte. Heureusement pour ces touristes, personne n’a été blessé.

Le directeur du parc scandalisé

« Il n’est pas permis de sortir dans le parc. Qui plus est, nous fournissons des informations très claires sur les risques et ce, dans plusieurs langues – y compris le français », a fait remarquer un porte-parole du parc. Niels de Wildt, le directeur du SafariPark, s’est dit scandalisé, soulignant que « la famille a été incroyablement chanceuse » et indiquant que les prédateurs n’avaient pas faim au moment de l’incident, les soigneurs du parc venant tout juste de les nourrir. Et d’ajouter : « surveiller tout le parc avec des caméras est une tâche impossible, il est beaucoup trop grand pour ça ».

source: 20minutes.fr