Zoom sur ce peuple qui chasse et mange les mygales


Les mygales géantes qui peuplent les forêts équatoriales vénézuéliennes ont depuis des temps immémoriaux une importance particulière aux yeux des indiens Piaroa.

Pendant la saison des pluies, elles sont capturées pour être mangées. Le reste de l’année, les chamanes les considèrent comme des intermédiaires entre le monde des morts et celui des vivants.

Mais alors que les dernières familles Piaroa se convertissent au christianisme, le pouvoir des chamans décline, au même titre donc que l’importance des mygales.